Intervention en milieu scolaire

Sensibles à la volonté de l'Éducation Nationale de développer chez l'enfant le sens esthétique, de favoriser sa créativité, d'ouvrir l'école sur le monde des arts, il nous a semblé intéressant de proposer aux enseignants et aux élèves du secondaire le témoignage d'une expérience musicale qui est la nôtre depuis plus de 20 ans.


Démarche de l'ensemble MICAMAC

Passionnés de musique traditionnelle, nous nous sommes tout particulièrement intéressés au répertoire andin et à la fonction sociale de cette musique. Notre activité professionnelle nous a ainsi conduits à nous pencher sur les apports et les métissages les plus divers qui en ont déterminé l'évolution jusqu'à nos jours. Cette expérience, qui nous fait partir des flûtes et des percussions précolombiennes, est pour nous l'occasion de présenter la musique sous ses formes les plus rudimentaires (gammes pentatoniques, ensemble jouant à l'unisson, puis en quintes parallèles), et de déboucher, avec ces mêmes instruments et grâce à l'apport d'instruments plus élaborés, sur des formes plus occidentales.


Notre intervention fait l'objet de référence à l'histoire, à l'environnement où ces cultures se sont développées en soulignant le rapport sans cesse renouvelé que la musique entretient avec ces deux données. Nous espérons ainsi faire découvrir aux enfants que la musique, comme toute production artistique, outre le fait qu'elle soit nécessité vitale, peut être écoutée, regardée, lue comme une métaphore de l'histoire, apte parfois à éveiller, raviver la propre mémoire de l'enfant, pouvant par conséquent donner lieu à des activités pluridisciplinaires en classe.

 

Partant de ses formes les plus primitives, comment une musique, une culture, sont-elles amenées à évoluer au gré des différents événements de l'histoire ?

L'intervention proposée aura ici pour but de susciter la curiosité chez l'enfant, de lui faire prendre conscience de la notion de différence, de le sensibiliser à d'autres cultures. Au moyen de photographies, d'une exposition d'instruments de musique et de costumes traditionnels, d'anecdotes puisées dans les légendes des peuples concernés, dans la mythologie des pays évoqués, l'ensemble MICAMAC proposera une lecture de l'histoire en musique ; interprétation qui ne se veut certes pas exhaustive, mais qui peut être en revanche le point de départ pour l'enseignement d'une activité plus large. Ce type d'intervention particulièrement adapté à une exploitation pluridisciplinaire (activités sur l'histoire, l'environnement, les légendes, les contes …) pourrait s'inscrire dans un projet pédagogique sur le thème des cultures traditionnelles.


L'intervention dite " ponctuelle ", quoique spectaculaire par nature (un groupe de musiciens professionnels venant présenter un spectacle), ne doit en aucun cas se réduire à cette distanciation (acteurs/public) anti-pédagogique s'il n'y a pas d'interaction. En effet, l'enfant sera constamment tenu en éveil par la diversité des thèmes abordés, par la présentation d'un éventail d'instruments souvent inconnus, par des anecdotes suggestives, par le jeu des questions qu'il pourra être conduit à poser par rapport à son environnement et ses propres références culturelles.

Cette intervention intitulée "Une histoire de la musique des Andes" est agréée par l'Inspection Académique du Finistère depuis 2001.

Haut de page