Il était une fois ....

C'est en 1973 que deux bretons et un poitevin exilés à Paris créent le groupe Micamac, tout en faisant la manche dans de vieux quartiers de la capitale, démolis depuis. Un premier 45 tours naît de cette expérience, et 25 ans plus tard et après de nombreuses étapes, Micamac n'a jamais renié son amour de la musique andine, la mariant à de nombreuses autres musiques traditionnelles.


Musique entre deux Continents

Micamac intègre en 1980 des musiques traditionnelles européennes au folklore rural de l'Altiplano. L'enregistrement du disque "ANDRO PARA CONCARNEAU" marquera une nouvelle direction dans la démarche du groupe. Un concept apparemment en avance sur son temps d'une dizaine d'année, le milieu traditionnel breton restant alors assez hermétique à cette idée.

Mais Micamac persévère et continue malgré tout son bonhomme de chemin, jouant régulièrement chaque été depuis plus de 20 ans en Ville Close de Concarneau, son port d'attache. Il semble que la tendance actuelle de la World Music donne raison à Micamac dans l'option choisie voilà bien des années.

Micamac développe le chant et les musiques vocales sur des mélodies traditionnelles celtiques ou anciennes qui viennent au fil des ans emplir de plus en plus le répertoire du groupe. Il est essentiel d'avoir à l'esprit que ces chants et musiques ne peuvent être compris dans leur forme traditionnelle, que dans la perspective de leur relation avec la vie quotidienne qui les a vus naître...

Chronologie

1975: Constitution de l'ensemble Micamac, composé de Michel Ragonneau, Frédéric Mingam, Gilles Le Groux. Répertoire traditionnel andin et néofolklore.

1976: Enregistrement de l'album "BOLIVIA".

1977-1978: Nombreux concerts dans le Centre Ouest et la Bretagne.

1979: Nouvelle formation composée de Michel Ragonneau, Frédéric Mingam, Fabrice Faure, Bruno Thérou.

1980: Collaboration avec Michel Lemoine et travail sur ses compositions. Enregistrement de l'album "ANDRO PARA CONCARNEAU". Première intervention des violon et violoncelle classiques dans la musique de Micamac.

1981: Enregistrement de l'album "SENTIERS DES ANDES" suivi d'une tournée aux Antilles.

1982-1983: Développement du travail en milieu scolaire (collaboration avec A.D.D.M. et C.M.R.)

1984: Présentation, dans sa version définitive, du conte musical "WILLCA, LE RÊVE DE MACHU PICHU", suivie de nombreuses représentations.

1985: Enregistrement de l'album pour enfant tiré du conte musical. Concerts avec le contrebassiste Joël Gourvenec (répertoire inspiré de l'harmonie jazz).

1986-1988: Travail approfondi consacré à l'interprétation des musiques occidentales (celtiques, anciennes, baroques) dans des arrangements mêlant flûtes des Andes et instruments classiques (violoncelle, violon, harpe celtique). L'ensemble Micamac jette à cette époque les bases de sa "Musique entre deux Continents".

1989: Enregistrement de "BACH EN STOCK" (Les musiques du Vieux Continent avec les flûtes du Nouveau Monde).

1990-1992: Nouvelle formation composée de Frédéric Mingam, Fabrice Faure, Arnault Girousse, Pierre Rallet, Bruno Bonnamy et Michel Fièvre. Nombreux concerts en Bretagne, développement du répertoire celtique. Utilisation régulière des clarinette, flûte traversière et accordéon.

1993: Enregistrement de l'album "O'KORRIGAN" avec Patrick Bonnamy à l'accordéon chromatique.

1994: Travail sur les musiques vocales, bretonnes ou anciennes.

1995: Mise au point d'une animation scolaire intitulée "Une histoire de la musique des Andes", aujourd'hui agréée par l'Inspection Académique du Finistère.

1996: Enregistrement de l'album "FROGGY DEW"

1996-1999: Travail avec des Chorales de Bretagne, de Poitiers et de Blois pour de nombreuses représentations d'oeuvres contemporaines d'Ariel Ramirez ("Misa Criolla" et "Misa por la paz"). Travail également avec des Chorales d'enfants sur Poitiers et Rochefort.

1999: Enregistrement de l'album "CONCERTS".

2000-2002: Nombreuses interventions en collèges et lycées de Bretagne.

Haut de page
Ecouter
Ecouter